Les vaches

 

manger et dormir

Pour soigner les vaches, il faut leur donner de la farine avec du tourteau, tout ça mélangé avec du granulé noir et blanc. Il faut mélanger deux casseroles de farine, deux de tourteaux et une de granulé. On donne ça aux génisses (jeunes vaches).

Après on envoie les veaux avec leur mère, pour qu'ils tètent, puis on attache les vaches au cornadis, et on leur donne du foin.

La litière, c'est l'endroit où dorment les vaches (dans la grange). Elle se change tous les jours ou tous les deux jours, cela dépend du temps. Pour nettoyer, on remet une couche de paille par dessus.

Le vétérinaire

vache au cornadis se faisant inséminer (par l'inséminateur)

Cliquez dessus pour agrandir

Tous les ans, on appelle le vétérinaire pour faire une prophylaxie. Il faut enfermer toutes les vaches. Le vétérinaire va leur faire des piqûre dont une prise de sang.

Une jeune vache pèse 600 kg au premier veau et une vieille vache peut atteindre les 1000 kg mais plutôt autour de 800 kg. On garde une vache 8 ou 9 ans (jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus faire de veau ).Une vache doit faire un veau par an.Une vache ne doit pas manger un bout de fer, ou du barbellé.Pour lui enlever, on doit lui faire avaler un aimant, qui va aimanter le fil de fer. Et quand cette vache sera tuée, on lui enlevera.

La "toilette"

Il faut couper les cornes aux vaches pour qu'elles ne se fassent pas mal. On fait ça en hiver, comme ça elles ont moins de mouches et quand on scie, elles s'agitent moins. Il faut aussi couper les poils au bout des queues. Cela évite que quand elles se tapent dessus pour s'enlever les mouches, elles se salissent. On coupe les sabots aux vaches pour qu'elles ne se tordent pas les pattes.

Quand on coupe les cornes, les poils de la queue et les sabots, ça ne leur fait pas mal, c'est comme les cheveux et les ongles pour nous.

Voir photo du système pour tenir la patte de la vache en l'air quand on lui coupe le sabot.

Le vélage

Quand une vache veut véler, le petit veau doit toujours sortir la tête la première (avec les pattes de devant devant sa tête comme pour plonger), comme ça il ne faut pas l'aider à sortir.

Mais si il sort les pattes de derrière les premières, il faudra l'aider en tirant avec d'autres hommes ou avec une machine pour vêler. Si un petit veau naît les pattes de derrières les premières il peut mourir, mais ça arrive rarement.

Sur la photo, le petit veau vient de naître : il est encore tout gluant. Sa mère va le lécher pour le réchauffer et le nettoyer. Dans une heure, il sera debout.

Tout savoir sur les taureaux et l'insémination artificielle.

 

N'hésitez pas à poser toutes les questions qui vous passent par la tête.

Retour au sommaire